Bannière Blog

Blog, Lire

et se laisser

transformer

Jazz’Innovation !

Si le confinement nous a fait redécouvrir un talent c’est bien celui d’improviser.


L'improvisation dans la réorganisation de toute une équipe en télétravail. Improvisation dans le rôle de professeur des écoles. Improvisation dans l’aménagement d’une maison pour que chacun trouve sa place. Improvisation du matin au soir.



Nous devons recommencer depuis ce nouveau confinement ?


Oui, mais différemment car nous avions tous, individuellement et collectivement, appris. Ne jamais être (trop) pris de court, s'adapter à toutes les situations même les plus imprévisibles, répondre aux questions les plus inattendues…


Même seul un (très) bon improvisateur s'en tire avec panache !



Nous ne sommes pas tous Cyrano, comment s’y prendre ?


Je vous conseille les « 96 fiches pour improviser » de Michèle Taïeb, formatrice et comédienne qui nous dévoile ses méthodes. Un préalable incontournable : s'impliquer !


Concentration et implication sont les clefs de réussite de l’improvisation. Il ne s'agit pas de produire du vide, mais de transmettre un message et ensuite définir le cœur du message à transmettre.


Il est essentiel de définir très clairement ce que l’on veut transmettre. À cette seule condition, on peut seulement libérer sa créativité.



Cela semble facile, mais il faut tout de même avoir une grande confiance en soit pour se jeter à l’eau ?


Oui il faut absolument se faire confiance. Si faire confiance à quelqu’un est un choix, alors se faire confiance est également un choix.


On peut établir un parallèle intéressant entre un orchestre symphonique, très normé à l’image de nos grandes organisations, et un "jazz band", petite formation agile qui laisse libre court à l’inspiration du moment, à une forme d’innovation permanente grâce à l’improvisation et à la confiance dans l’autre et en soi.



L'improvisation au service de l'innovation ?


L’improvisation fait la part belle à son individualité, sa liberté, sa créativité, son inventivité… au service de l’innovation.


« Qu'est-ce qui nous interdit de nous lancer ? On attend quoi ? Une autorisation ? On attend soi-même, son cœur, que ça devienne impossible de contenir en soi ! » Nous explique Edouard Baer dans un monologue dont il a le secret.


A nous de laisser nos cœurs déborder et nos mains créer.



Une créativité dont tous les managers rêvent pour leurs équipes ?


Malheureusement beaucoup d’organisations en quête de réactivité déploient d’importants efforts pour s’assurer que leurs collaborateurs… n’improvisent pas ! Pourtant l’innovation n’est plus l’affaire d’un "Geo Trouvetou" enfermé dans son laboratoire, ou d’un entrepreneur.

Elle est partout et c’est l’affaire de chacun.


Mais la créativité n’attend aucune autorisation si ce n’est celle de son cœur. Ni le temps, ni les salles, ni les spécialistes et experts ne sont nécessaires si le cœur de chacun ne nous pousse pas à innover…


Ecoutons nos cœurs, entendons la musique, laissons monter cette énergie intérieure qui peut renverser des montagnes si on lui donne le temps, et les moyens !

Posts récents

Voir tout
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Blanc SoundCloud Icône

© 2020 powered with ♥ & † 

by Ecclésia RH 

Référencement Agence Fizzweb