Bannière Blog

Blog, Lire

et se laisser

transformer

Mes charentaises vont transformer le monde !

Confinement le retour ! Et pour nos entreprises le télétravail reprend, et de nouvelles habitudes doivent se trouver et s’organiser.



Comment faire, on reprend nos habitudes du mois de Mars 2020 ?


Oui, lors du premier confinement nous devions inventer de nouvelles façons de travailler, d’interagir, de communiquer.


Nos enfants étaient nos nouveaux collègues, la cuisine devenait notre nouvelle cantine, le salon notre nouvelle salle de pause.


Et nos routines ? Le café du matin avec les derniers potins ? Et les éclats de rire collectifs du vendredi après-midi ? Aujourd’hui nous ne devons pas les inventer mais retrouver celle du précédent confinement !



Nos routines ? Pourtant cela ne semble pas très engageant. On imagine les charentaises et une vie plutôt rangée et non une vie en entreprise où tout se bouscule en permanence.


Comme les enfants qui demandent toujours la même histoire, car elle les rassure ; nos routines en tant qu’adulte nous permettent de nous rassurer. Mais différemment : elles nous permettent de nous mobiliser, de nous sentir en synergie avec le groupe qui nous entoure. Elles sont à notre image. Personnelles et uniques. Mais aussi et surtout collectives et donc partagées avec notre équipe.



Mais nos routines ont volé en éclats avec ce nouveau confinement ?


Oui et Non. Oui nos routines ont disparu et avec elles, notre sentiment d’appartenance est écorné. Et non car nous pouvons retrouver celles du mois de mars. En partie. Peut-être faut-il en inventer de nouvelles et alors les tester, les modifier, les ajuster. Mais il nous faut cultiver ce sentiment d’appartenance pour que chacun, depuis nos maisons et nos appartements, nous restions des « hommes et des femmes debout ».


Il nous faut faire Nation pour vaincre ce virus et faire Communauté en entreprise pour dépasser les difficultés du confinement.



Par où commencer ?


Par être heureux ! Être heureux, cela se décide ! Il ne tient qu'à nous de voir le verre à moitié plein. « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté » nous a expliqué Churchill. Et des difficultés nous en avons plus que de besoin en ce moment. Alors imaginez toutes les opportunités nouvelles que nous avons si nous décidons, individuellement et collectivement, d’être optimiste.



Comment faire ?


En domptant nos obstacles internes : « je suis nul », « c’est impossible, on n’y arrivera jamais ». Toutes ces convictions nous limitent et nous empêche de nous projeter. Au lieu de faire un marathon, on s’oblige à faire une course d’obstacle. Ce n’est pas le même niveau de fatigue à la fin de la course.


Ensuite en se focalisant sur les cartes que nous avons en main et sur lesquels nous pouvons agir.

« Je n’ai pas la main sur la décision du confinement mais j’ai la main pour le rendre plus agréable pour mon équipe »...


Identifions nos habitudes pour nous rassurer, faisons communauté avec notre équipe et utilisons notre énergie de façon constructive et nous pourrons alors transformer le monde !

Posts récents

Voir tout
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Blanc SoundCloud Icône

© 2020 powered with ♥ & † 

by Ecclésia RH 

Référencement Agence Fizzweb