Bannière Blog

Blog, Lire

et se laisser

transformer

Avant, C’était MIEUX !

Tu nais en 1920, à la fin de la Première Guerre Mondiale qui a laissé derrière elle près de 20 millions de morts, et pendant la grippe espagnole qui tue 50 millions de personnes. 

Pendant 9 ans tu vis dans l’insouciance des années folles, puis survient la crise économique mondiale de 1929.


En 1933 les Nazis arrivent au pouvoir, portés par la colère d’un peuple allemand ruiné et humilié. Ignorant cette menace tu vis au rythme du front populaire.

Commence alors la Seconde Guerre Mondiale. Six millions de Juifs sont exterminés. Le Japon est détruit par deux bombes nucléaires. A la fin de la guerre il y a plus de 60 millions de morts.


Puis les conflits coloniaux s’enchaînent en Indochine, Corée, Algérie et Vietnam. Ils font près de six millions de victimes. C’est le temps de la guerre froide, de la menace effrayante d’un conflit nucléaire, le tout émaillé de crises pétrolières et d’actions terroristes internationales, mais aussi celui des trente glorieuses.


Tu as 69 ans quand tombe le mur de Berlin. Libéralisme et mondialisation deviennent le credo du nouveau monde. S’enchaînent alors la première guerre du Golfe, puis celles de Yougoslavie, de Tchétchénie, du Rwanda, de Somalie, du Sierra Leone, d'Algérie, du Libéria, du Liban, du Tchad, de Libye, du Yémen, du Soudan, d'Érythrée et d'Éthiopie… L’ensemble de ces conflits causera la mort de plus de 3 millions de personnes.


Tu meurs en l’an 2000, à 80 ans. Le sommet de la Terre à Rio, puis le protocole de Kyoto ont laissé entrevoir une nouvelle conscience environnementale, le tant redouté bug de l’an 2000 n’a finalement pas lieu, mais la révolution numérique bouscule déjà toutes les organisations héritées de ton siècle, et le terrorisme islamique va bientôt frapper. Quelle vie mon ami.


Aujourd’hui, certains disent qu’avant c’était mieux. Comme j’aimerais que tu leur dises qu’avant ce n’était ni mieux, ni moins bien, et que tu leur transmettes ton humour, ce subtil mélange d’humilité et d’amour qui aide à supporter l’incertitude.


L’espérance est plus forte que la défiance et la peur, qui sont des poisons mortels pour l’humanité.

Posts récents

Voir tout