Bannière Blog

Blog, Lire

et se laisser

transformer

Petite liste de nos grandes qualités

Lorsque l’on est en recherche d’emploi, on a parfois du mal à supporter le regard des autres. Comment se protéger de cette dégradation du regard que nous prêtons aux autres et portons sur nous-mêmes ?


Dans l'univers du recrutement, il arrive assez fréquemment que l'on constate une baisse d'estime de soi, surtout du côté des pères de famille. Il n’est pas rare qu’ils mettent plusieurs jours à annoncer à leur épouse et à leurs enfants la nouvelle situation. Travailler sur l’estime de soi permet d'être dans une dynamique positive et de faire face aux difficultés de la recherche d’emploi, tout en trouvant en soi l’énergie suffisante.





Comment procéder pour développer cette estime de soi ?


Quelques conseils incantatoires ne sont pas suffisants. La perte de confiance est souvent dûe à des blessures dont une partie peut provenir de la vie professionnelle et une grande partie de la vie personnelle. Néanmoins quelques pistes méritent d’être creusées.


En tout premier lieu, savoir reconnaître ses qualités personnelles et professionnelles. Si nous avons tous des défauts, nous avons tous, heureusement, des qualités. Faire la liste de ses qualités est une démarche intéressante pour gagner en confiance en soi. Mieux encore, vous pouvez demander à des personnes de votre entourage de faire la liste de vos qualités. Cela permet de ré-apprivoiser, de se réapproprier le regard des autres. Vous serez agréablement surpris !


Que faire de cette liste ensuite ?


Il s'agit de la garder précieusement avec soi, et dès qu’une pensée négative arrive, la relire avec attention ! Les pensées négatives sont souvent très envahissantes. Cette petite voix intérieure qui nous dit : « ne te réjouis pas trop vite », « ça ne va pas durer », ou encore « je ne le mérite pas ». Ces pensées négatives gâchent les instants heureux. Il est important d’éliminer ces idées toxiques, et de les remplacer par des pensées positives.


Il nous faut tout d'abord prendre conscience de cette pollution intérieure. Dans un second temps, il faut poser un acte de résistance personnelle : remplacer la pensée négative par une pensée positive. D’où la nécessité de faire un « stock » de ses réussites avec cette liste de nos qualités et de nos réalisations, en listant par exemple tous les emplois ou engagements que l’on a eus, et en identifiant pour chacun d’eux les réalisations qui nous ont donné de la joie. Ainsi, lorsque je commence à me répéter « je suis nul » « je ne vais pas y arriver », je choisis de bloquer cette pensée négative en repensant à toutes ces réalisations positives.


En somme, il faut rechercher les petites victoires. Il est crucial de célébrer chacune d'entre elles, les grandes comme les toutes petites. Il n'y a pas que les promotions professionnelles qui comptent ! La vie de tous les jours est ponctuée de petites et de grandes réussites, dont il est important de s’imprégner. Clamez vos victoires, et profitez de ces petits instants magiques qui font aussi le bonheur d’une vie !



Posts récents

Voir tout